Retraite chapeau chez Safran … aussi

Un projet relatif à la mise en place d’un dispositif de retraite supplémentaire concernant les cadres hors statut du Groupe SAFRAN a été proposé par la DG Safran.

Le Vendredi 22 Novembre 2013, lors d’une réunion entre les Coordinateurs syndicaux et la DG SAFRAN, nous avons été informé d’un projet relatif à la mise en place d’un dispositif de retraite supplémentaire concernant les cadres hors statut du Groupe SAFRAN, autrement dit « retraite chapeau pour les hauts cadres » dirigeants du Groupe SAFRAN, suite à une délibération prise en catimini en Conseil d’administration du 31 octobre dernier.

Ce dispositif devrait concerner environ 400 salarié(e)s au niveau du Groupe et coûterait entre 2 et 3 Millions d’Euros par an, tout en sachant que seuls les plus hauts salaires des dirigeants du Groupe se partageront la plus grosse part du « gâteau ».

Toujours plus pour les plus « riches » ! ! !

Où en est-on au point de vue de la répartition des richesses ?

La DG SAFRAN se justifie notamment en prétextant que bon nombres d’autres entreprises du CAC 40 appliquent déjà ce type de mesure, mais également par le fait que cette mesure favoriserait certains cadres à « hauts potentiels » à rejoindre notre Groupe.

Notre Groupe, ainsi que notre secteur d’activité, l’aéronautique en particulier, étant porteur d’activité et de croissance pour les 15 à 20 ans à venir, cet argumentaire ne tient pas.

Faut-il une retraite chapeau pour rendre le Groupe attractif ?

Cette mesure revient à augmenter les pensions de retraite pour les « PLUS HAUTS » salaires, autrement dit ceux qui ont le plus les moyens d’épargner (au vue de leurs rémunérations).

Pour la CGT, cette mesure est tout simplement INADMISSIBLE car INJUSTE et INEQUITABLE

A ce jour, nous sommes dans un débat national concernant les retraites avec un allongement des durées de cotisations. Le taux de remplacement n’est pas pris en compte. Ce problème concerne l’ensemble des salariés et pas seulement les Cadres hors statut.

Un Groupe comme SAFRAN se doit de prendre ses responsabilités et assurer un niveau de pension de retraite au niveau de toutes les Catégorie Socio Professionnelles du Groupe.

La CGT Groupe Safran condamne un tel dispositif et exige :

  • l’abandon de ce projet pur et simple
  • l’ouvertu